Chirurgie du nez pour femme

Bien choisir

Rhinoplastie

ulthérapy nez visage toxine botulique

Les différentes opérations de chirurgie esthétique et de médecine plastique du nez varient en fonction des volontés du patient.

 

Pour choisir la bonne opération, il est important de préparer son projet avec précaution et de réaliser des simulations visuelles à l’aide du chirurgien.

La chirurgie du nez est l’une des techniques de chirurgie esthétique les plus sollicitées. Quelque soit leur âge, leur sexe et leur nationalité, les patients qui souhaitent y avoir recours sont tous, à différents degrés, complexés par l’organe centre du visage : le nez. La rhinoplastie permet en effet de corriger les petits défauts du nez, point central du visage. Aujourd’hui, il n’existe aucune autre technique que la rhinoplastie pour corriger voire modifier l’aspect du nez. La rhinoplastie va en effet permet de modifier, la taille, le relief ou encore la longueur du nez ; elle va également permettre à chacun de le remodeler selon ses goûts et ses espérances.

Quelles indications ?

Plusieurs indications peuvent pousser les patients à avoir recours à une Rhinoplastie, parmi lesquelles on retrouve :

    • Une indication esthétique : le patient n’aime ni la taille, ni la forme de son nez …

 

    • Une indication fonctionnelle : le nez du patient provoque des troubles médicaux tels qu’une obstruction nasale : cloison déviée, valve nasale…

 

    • Des antécédents traumatiques : tels qu’une fracture du nez.

 

  • Des séquelles esthétiques et fonctionnelles : telles que des malformations faciales : fentes velo palatines, syndrome de Binder etc.

L’intervention

L’opération se déroule généralement sous anesthésie générale, plus rarement locale, c’est en fonction des besoins et des demandes du patient que le chirurgien déterminera quelle anesthésie pratiquer.

L’intervention quant à elle va varier en fonction des attentes du patient, en effet :

    • Pour modifier la taille du nez : c’est au niveau du cartilage et des tissus osseux que le chirurgien va intervenir, il va supprimer les excès cutanés.

 

    • Pour modifier le relief du nez : le chirurgien va intervenir au niveau de l’os et du cartilage en les retouchant ; si toutefois le nez est trop plat, il pourra avoir recours à une greffe.

 

  • Pour corriger une imperfection, telle que des narines disproportionnées, une pointe du nez inesthétique etc. le chirurgien va également intervenir sur l’os et le cartilage en tâchant de donner une forme plus gracieuse au nez.

Dans chacun des cas, l’intervention durera entre une et deux heures ; celle-ci sera totalement indolore pour le patient car il se sera anesthésié. Néanmoins, il devra être hospitalisé pendant une journée et une nuit après l’intervention pour que le chirurgien puisse vérifier qu’aucun problème n’apparaît.

Pour que la nouvelle forme du nez soit maintenue, la chirurgien mettra en place un plâtre sur le nez du patient, de même qu’il insérera des mèches grasses pour soutenir les muqueuses du nez.

L’ablation de la bosse

Certains patients ne veulent pas modifier leur nez intégralement mais sont simplement gênés par une bosse s’y trouvant, d’autres souhaitent changer complètement la forme de leur nez dont cette même bosse mais dans tous les cas, lorsqu’une bosse est constatée sur le nez d’un patient, il va falloir effectuer une ablation de celle-ci.

Cette étape sera donc primordiale dans le déroulement de la rhinoplastie. En effet, si l’ablation de la bosse n’est pas correctement réalisée, le patient ne sera pas plus satisfait de son profil qu’il jugera probablement toujours disgracieux. Le chirurgien doit donc prendre en compte les souhaites du patient mais aussi les proportions de son visage pour en respecter l’harmonie lors de l’ablation de la bosse.

Pour effectuer une opération de la bosse du nez, le chirurgien va commencer par décoller la peau du nez au niveau de l’arrête nasale et des muqueuses des cloisons après avoir pratiqué les incisions adéquates. Il s’agit souvent d’une incision à l’intérieur de la narine sous le cartilage latéral inférieur pour atteindre l’arrête nasale ou en travers de la columelle.

Pour retirer la bosse, le chirurgien va ensuite utiliser un ciselet ; petit ciseau chirurgical. Le chirurgien va alors récupérer du tissu nasal qu’il pourra éventuellement utiliser par la suite pour remodeler l’arrête nasale si la chirurgie le nécessite.

Correction de l’angle naso-labial

La columelle, c’est-à-dire la cloison qui sépare les deux narines, doit former par rapport à la lèvre un angle appelé angle naso-labial. Cet angle est essentiel pour le profil d’une personne. Il peut être soit trop ouvert donc trop important soit trop fermé.

Lorsque cet angle est trop fermé, le chirurgien placera un greffon cartilagineux au niveau du septum afin de remplacer une épine nasale qui ne remplit pas sa fonction : point d’appui pour le cartilage du nez.

A l’inverse, lorsque l’angle est trop ouvert et que cela se voit nettement notamment lors d’un sourire, C’est l’épine nasale qui est trop saillante et elle doit alors être sectionnée.

Exérèse du cartilage

L’exérèse du cartilage est une technique qui sert le plus souvent à corriger la pointe du nez ou la taille des narines. Cela consiste à retirer une partie du cartilage situé dans le dôme du nez pour en réduire la taille. On peut, par exemple, effectuer une exérèse du cartilage dans le cas d’une pointe du nez tombante, dans le cas de narines trop épaisses, d’une pointe de nez trop épaisse et trop large ou enfin si l’on constate une déviation de la cloison.

L’exérèse de cartilage en excès est souvent accompagnée de 2 autres manipulations qui sont : les sutures de cartilage et les greffes et qui se révèlent utiles que l’on souhaite une réduction de la pointe du nez ou une augmentation. .

Quelles sont les suites opératoires ?

Le patient devra porter une attelle pendant les huit jours suivant l’intervention et, devra conserver les mèches grasses durant environ 12 heures.

Toute activité sociale ou professionnelle sera déconseillée au patient pendant au moins 10 jours après l’intervention, cette immobilisation pouvant varier selon les cas.

Il sera vraiment nécessaire pour le patient de respecter cette immobilisation, car elle a pour but de veiller au bon déroulement des suites opératoires et surtout éviter tout risque au patient de fragiliser son nouveau nez.

Les résultats

Le patient pourra souffrir de petites ecchymoses et œdèmes dans la zone à proximité du nez, ceux-ci disparaîtront en environ deux semaines.

C’est au bout de quelques mois que le patient pourra réellement constater les résultats de l’intervention, ceux-ci seront définitifs et parfaitement conformes aux attentes de chaque patient.

Problème nez

Les problèmes liés au nez peuvent être résolus grâce à la chirurgie esthétique ou la médecine esthétique :

Je voudrais modifier la taille de mon nez
Je voudrais modifier la forme de mon nez
Je voudrais ajuster la position de mon nez

Avant / Après

av-ap--nez-f2
av-ap--nez-f3
av-ap--nez-f1
La chirurgie esthétique du nez

Rectifier une partie du nez

La rhinoplastie

Principe

Le praticien, après entretien approfondi avec le patient, va réaliser les corrections souhaitées : diminution d’une bosse, prélèvement d’une partie du cartilage.

Type d’opération

Anesthésie générale

Pour qui ?

Tous types de femmes voulant éliminer un complexe, une fois la croissance achevée.

Cette opération m'intéresse
Je réalise mon projet gratuitement

La médecine plastique du nez

Combler les petites rides

Injection d'acide hyaluronique ou/et de toxine botulique

Principe

Le praticien, après entretien approfondi avec le patient, va réaliser les corrections souhaitées : diminution d’une bosse, prélèvement d’une partie du cartilage.

Fréquence

Tous les 8 à 12 mois pour l’acide hyaluronique et tous les 3 à 9 mois pour le botox.

Cette opération m'intéresse
Je réalise mon projet gratuitement

Lexique

La chirurgie esthétique du nez

Angle naso-labial : il s’agit de l’angle situé entre le nez et la lèvre supérieure

Bosse du nez : elle est principalement constituée d’un excès osseux provenant des os du nez, et est parfois prolongée par un excès de cartilage.

Rhinoplastie : chirurgie esthétique du nez